Compte-rendu seniors Riom-RCSF

L’équipe réserve l’emporte 25 à 3 avec le bonus offensif. Trois essais : 2 de Frank Brassac et un de Nicolas Hugonnet, une transformation de Guillaume Ginhac, deux pénalités et une transformation de Johan Regimbal. Bonne deuxième mi-temps de l’équipe b qui remporte sa cinquième victoire consécutive. Mention spéciale à Kevin Gerbier qui a réalisé 80 très bonnes minutes.
 
L’équipe première entame le match de la plus mauvaise des façons. Le paquet est dominé dans l’agressivité et se montre incapable de se dégager. L’excellent buteur adverse en profite pour ouvrir le score. Puis sur une nouvelle tentative trop courte, les Sanflorains tergiversent et l’ailier Riomois aplati au nez et à la barbe des jaunes et bleus : l’essai casquette par définition, mais qui compte sept points. Riom 10 Saint-Flour 0. Les Sanflorains se reprennent et le groupe pénétrant sous les poteaux Riomois est écroulé, le speaker Riomois qui connait les nouvelles règles annonce essai de pénalité et affiche Riom 10 Saint-Flour 7. Malheureusement pour les couleurs sanfloraines l’arbitre de champ n’accorde qu’une pénalité. Riom 10 Saint-Flour 3. Les Riomois dominent la fin de première mi-temps, mais le score aux citrons est inchangé. Les Sanflorains dominent la deuxième mi-temps Manu Protet inscrit un essai opportuniste, Alexis Fouillade qui revient en grande forme inscrit une transformation et deux pénalités : Riom 16 Saint-Flour 16. On joue la 75e minute, sur un contre de 60 mètres Mathieu Regimbal inscrit un essai en contre au milieu des poteaux, l’arbitre siffle pénalité aux 40 mètres pour Riom et refuse l’essai. Riom 19 Saint-Flour 16. Félicitations aux Riomois pour leur victoire, même s’il n’avait pas besoin d’évoluer à 16 pendant deux minutes.
Nos jeunes joueurs n’ont pas tous supporté la pression d’un premier derby, on ne leur en veut pas, l’avenir leur appartient. Il n’en demeure pas moins vrai qu’il est difficile de gagner un match sans un ballon propre en touche et un jeu au pied catastrophique. Les Sanflorains se sont appuyés sur une défense de fer à l’image du maillot jaune Dorian Chalvet présent sur tous les fronts pendant 80 minutes. Les Riomois gavés de ballons n’ont jamais pu franchir notre ligne.
 
Donc mauvaise journée après un match cadet qui finit en eau de boudin. Le sport amateur est en danger, ce qui se passe autour des terrains devient insupportable et dangereux. À chacun de mettre de l’ordre dans son club même si ce n’est pas facile, à l’image des dirigeants Riomois qui étaient ulcères de l’attitude de certains de leur supporter, qui ont passé leur temps à insulter les remplaçants et entraîneurs Sanflorains. Ils se reconnaîtront, mais ce n’était pas des grands joueurs donc ils ne peuvent pas être de bon supporter.